Stagiaire de retour à Manuvie et témoin de la transformation technologique

par Muhammad Fayk Chaudry  |  20 mars, 2020

Ma session de stage coopératif à Manuvie a été fantastique ! J’ai acquis de l’expérience avec les plus récents groupes d’infrastructures technologiques (React, GraphQL, Microsoft Bot Framework et Azure), j’ai fait la rencontre de gens exceptionnels du milieu de la technologie et j’ai pu collaborer à des projets de grande envergure. Par contre, j’ai vécu une expérience bien différente de ce à quoi je m’attendais.

Je pensais qu’en mettant les pieds à Manuvie je débarquerais dans un environnement encarcané, où il y aurait plusieurs points de contrôle et obstacles. C’était loin d’être le cas. À mon arrivée, Manuvie était en pleine transition pour devenir une société axée sur la technologie, un virage enclenché par l’utilisation des méthodes Agile et des groupes d’infrastructures technologiques modernes dans divers projets.

Fayk au travail, au bureau de Manuvie a Waterloo

Fayk au travail, au bureau de Manuvie à Waterloo

Pendant mon stage, j’ai eu le privilège de faire partie du groupe Transformation et pratiques de l’ingénierie, de l’équipe Ingénierie centrale et Transformation. Le travail que j’ai accompli était très diversifié. J’ai pu en apprendre plus sur les cadres d’automatisation et la façon de les développer, et j’ai été encadré par Manjot, un stagiaire devenu employé à temps plein qui a su me guider en cours de route.

Une autre expérience inouïe que j’ai vécue pendant mon passage à Manuvie a été de participer au marathon de programmation de la Division canadienne de Manuvie. Mon groupe était composé de quatre stagiaires et de deux nouveaux employés à temps plein. Nous avons travaillé avec Microsoft Chatbot Framework et Azure pour créer un assistant virtuel qui faciliterait le processus d’intégration des employés. Notre assistant faisait appel au traitement du langage naturel grâce à LUIS (un service basé sur l’apprentissage automatique pour intégrer la compréhension du langage naturel dans des robots) et était en mesure de se connecter à diverses sources pour récupérer les données. Nous avons réussi à former le robot en vue de plusieurs scénarios. Ce projet nous a donné un avant-goût de l’ingénierie logicielle et des données. À la fin, nous avons pu présenter nos idées à l’équipe de direction lors du marathon de programmation, et elle les a adorées ! Les gens prenaient des photos et faisaient des vidéos pendant et après la présentation. La nouvelle s’est rapidement répandue au sujet de notre robot. Plusieurs personnes étaient emballées.

Fayk et son equipe pendant la presentation de FAYKBOT

Fayk et son équipe pendant la présentation de FAYKBOT

Après le marathon de programmation, j’ai eu la chance de piloter le projet de l’assistant virtuel et de poursuivre le développement. J’ai réécrit le code presque en entier pour le rendre plus lisible, ajouté des caractéristiques et pu à nouveau présenter les fonctionnalités de la plateforme et de notre robot à l’équipe de direction, mais dans le cadre d’une réunion privée. De nombreuses équipes se sont alors intéressées à notre projet. Une équipe nous a même fait part d’un plan complet pour mener le projet à terme avec notre aide. La possibilité de diriger une équipe dans le cadre d’un projet, puis de mener le tout à bien par moi-même, d’établir mon propre échéancier, de présenter le résultat à des cadres supérieurs et de voir le projet inspirer d’autres produits est l’une des principales raisons pour lesquelles je suis revenu faire un deuxième stage à Manuvie. Comme stagiaire, j’ai vraiment aimé travailler sur des produits novateurs qui avaient le potentiel de changer l’avenir de la société. Ici, à Manuvie, je n’étais pas seulement perçu comme un étudiant en stage, mais aussi comme un précieux membre de l’équipe.

L equipe de Fayk, le moment venu de celebrer le succes de son projet au marathon de programmation

L’équipe de Fayk, le moment venu de célébrer le succès de son projet au marathon de programmation

L’engagement de Manuvie à l’égard de la formation continue est un autre facteur qui m’a incité à revenir pour second stage. La société met cette notion de l’avant par le biais du programme interne de l’université Manuvie, où les ingénieurs, nouveaux et chevronnés, passent deux semaines en salle de classe à s’instruire sur les nouveaux groupes d’infrastructures technologiques (React, GraphQL, REST, etc.), puis deux semaines à procéder à une validation de technologie, dont ils présentent ensuite les résultats à l’ensemble de la Division canadienne. En participant à ce programme, j’ai pu prendre part à ces activités et faire la connaissance d’un tout nouveau groupe de gens talentueux. C’était intéressant, après avoir tout juste terminé ma session de cours, de me retrouver à nouveau en classe pour apprendre à fonctionner avec un écosystème technologique donné et à suivre les pratiques exemplaires. Ma partie préférée à l’université Manuvie a été l’étape de validation de technologie. On nous a demandé de mettre au point un système doté d’une interface Web pour la pige à l’interne. Tout au long du processus, nous avons été évalués sur notre utilisation de React, de Node.js, de GraphQL, de REST et de plusieurs autres outils. Nous avons fini par mettre au point un produit entièrement fonctionnel, que nous avons pu présenter à l’ensemble du Secteur Canada. C’était plutôt amusant ! La formule était formidable, car nous avons travaillé sur quelque chose de complètement nouveau pendant deux semaines et nous avons rencontré de nouvelles personnes compétentes. J’ai adoré l’université Manuvie et j’ai énormément appris !

Dans l’ensemble, mon stage à Manuvie a été une occasion d’apprentissage captivante et enrichissante. Parmi mes expériences les plus gratifiantes cette session, je retiens ma participation au programme HackITOut de Manuvie, mon passage à l’université Manuvie et la réalisation d’une validation de technologie, en collaboration avec l’équipe responsable des cadres d’automatisation, et la direction d’un projet incorporant des technologies comme Azure et Microsoft Chatbot Framework. J’ai acquis un savoir-faire varié. Les stagiaires étaient encouragés à repousser les frontières et à tout remettre en question. L’esprit d’innovation et la soif d’apprentissage continu étaient très présents dans l’équipe et s’étendaient à l’ensemble de l’entreprise. C’est pour ces raisons que j’ai choisi de retourner à Manuvie pour mon deuxième stage coopératif. Je veux être témoin de la transformation de cette société de 133 ans en une entreprise axée sur la technologie qui redéfinit les limites du possible, et j’espère participer à des projets novateurs qui lui permettront d’y arriver.

Articles connexes

Vivez des expériences incroyables avec des gens qui incarnent nos valeurs, qui se préoccupent profondément de la croissance et qui font preuve d’empathie envers ceux pour qui nous créons nos produits.

#LaVieÀManuvie