De stagiaire à employé à temps plein : mon histoire

par Manjot Sandhu  |  7 février, 2020

Avant de travailler à temps plein à Manuvie, j’étais un étudiant du programme coopératif. Mon stage à Manuvie a été mon dernier avant l’obtention de mon diplôme et, en fin de compte, celui qui a eu la plus grande incidence sur l’ensemble de ma carrière.

Mon stage coopératif de quatre mois à Manuvie a été une expérience d’apprentissage déterminante. À dire vrai, au début de mon stage, j’ignorais si je voulais me consacrer à l’ingénierie logicielle pour le reste de ma vie. J’aimais la technologie, mais tout ce qu’on m’en avait appris jusque-là n’était pas ancré dans le travail pratique que je ferais chaque jour comme ingénieur logiciel. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les stages coopératifs sont aussi utiles : ils peuvent nous donner une bonne idée de ce à quoi un emploi dans le secteur ressemble au quotidien.

Manjot (quatrieme a partir de la gauche) et certains de ses collegues a temps plein

Manjot (quatrième à partir de la gauche) et certains de ses collègues à temps plein.

Manuvie a décidé de prendre un risque et de m’embaucher, et j’ai choisi de tenter le coup et de voir si l’ingénierie logicielle était le bon cheminement de carrière pour moi. Pendant les quatre mois qui ont suivi, je me suis plongé dans l’automatisation, l’assurance de la qualité, les essais automatisés et la technologie derrière la plupart de ces activités au sein de l’entreprise. J’ai eu la chance d’être entouré d’un gestionnaire attentionné et d’une équipe solide qui m’a aidé à parfaire mes connaissances et à travailler sur des projets intéressants et stimulants. Grâce à leur soutien, à la fin de ces quatre mois, j’ai pu mener à bien des projets à portée réelle.

On néglige souvent un aspect des stages coopératifs : ils nous donnent la possibilité d’établir des liens avec des ingénieurs chevronnés capables de nous encadrer sur les plans technique et professionnel. Tout au long de ma carrière, ces mentors ont été la voix patiente qui m’a aidé à surmonter de nombreux obstacles techniques et professionnels. Heureusement, à Manuvie, ces personnes ne manquent pas. Travailler à leur côté était l’expérience positive dont j’avais besoin, et m’a poussé à poursuivre une carrière à Manuvie une fois diplômé.

Manjot et son equipe a un des nombreux marathons de programmation de Manuvie

Manjot et son équipe à un des nombreux marathons de programmation de Manuvie !

En rétrospective, le fait de travailler à Manuvie pendant ces quatre mois m’a apporté un savoir concret sur le secteur que je n’aurais pas acquis pendant mes études. Bien entendu, la formation que j’ai reçue m’a été très utile, car elle m’a inculqué des connaissances techniques de base qui m’ont aidé à poursuivre mon apprentissage et à mieux comprendre les tâches quotidiennes dans notre domaine. Malgré tout, à mon avis, rien ne vaut l’expérience pratique et le réseau qu’on se bâtit en cours de route.

J’essaie de garder la même attitude depuis le début de ma carrière à temps plein. La facette que je préfère de mon travail à Manuvie est la résolution de problèmes en groupe et l’apprentissage qui se fait en chemin. Je suis heureux que cette entreprise ait misé sur moi et d’avoir misé sur elle. L’apprentissage ne cesse jamais, et chaque jour à Manuvie apporte de nouveaux défis et des perspectives stimulantes.

 

Articles connexes

Vivez des expériences incroyables avec des gens qui incarnent nos valeurs, qui se préoccupent profondément de la croissance et qui font preuve d’empathie envers ceux pour qui nous créons nos produits.

#LaVieÀManuvie